Toutes les religions se valent-elles ?

Du moment que les religions sont des inventions humaines destinées à fuir le véritable Dieu : OUI, toutes les religions se valent...!

Mais alors... le christianisme ?
Comparez ce que dit, fait, vit Jésus (évangiles) avec ce que vous voyez dans les différentes dénominations "chrétiennes"... vous comprendrez vite qu'une dénomination est en fait une abomination.

Étudiez, analysez le comportement de Jésus avec ce que font les "chrétiens", et la vérité vous sautera aux yeux. 
Passez au crible les textes fondateurs, comparez avec ce qui se vit aujourd'hui... 
Surtout évitez le piège consistant à analyser Jésus à travers le comportement de ceux qui se réclament faussement de lui!

Jésus :
Son comportement était exemplaire.
Les textes fondateurs ont pris le soin de se distancier des textes antérieurs agressifs ("vous avez appris qu'il a été dit... mais moi je vous dis...") et mettent l'amour au premier plan - non seulement Jésus a mis le doigt sur certains passages des textes de l'époque pour les parfaire, mais Paul nous explique que ces textes sont pour notre enseignement, à comprendre spirituellement.
Ceux qui ont commis des crimes (croisades, inquisitions) au nom de Jésus l'on fait en contradiction flagrante avec l'esprit des évangiles. Pour démolir la vérité, la solution de facilité consiste très souvent à prendre dans l'Histoire les comportements de ceux qui s'en réclament... mais ce comportement serait-il approuvé par Jésus ? est-il conforme aux textes ?

On pourrait imaginer la conversation suivante :
- Le chrétien : "Jésus est amour, il guérit des gens - il est même mort pour nous"
- Le non-chrétien : "vous oubliez les croisades, l'inquisition, etc."
- Le chrétien : "ceux qui faisaient cela désobéissaient au Christ"
- Le non-chrétien : "vous oubliez les textes de l'Ancien Testament, comme oeil-pour-oeil et dent-pour-dent"
- Le chrétien : "Jésus a dit : 'Moïse vous a dit..., mais moi je vous dis...' : il est donc évident que pour lui la Nouvelle Alliance prime sur l'Ancienne"
- Le non-chrétien : "et ces passages des Psaumes violents envers les ennemis ?"
- Le chrétien : "l'ennemi est spirituel, il faut lire spirituelllement ces passages"



Articles les plus consultés (30 derniers jours)

Etablir la justice (et non pas se venger)

Comment savoir si le "lâcher-prise" est biblique ?

Prends garde...