Articles

Soit on réussit, soit on apprend

Les échecs dus à nos erreurs nous sont utiles, car ils nous permettent d'améliorer notre vision de la réalité. Soit on réussit, soit on apprend! On peut donc dire que dans une certaine mesure la réussite est le résultat de nos échecs! Un exemple : ne pas confondre moyens et objectifs! L'important, l'essentiel, ce n'est pas la personne qui a des dons spirituels, ni ce qu'elle en fait, mais l'Esprit saint qui agit à travers elle, et ses résultats. Mettre l'importance sur la personne, c'est en faire une idole! Mettre l'importance sur ses dons et ce qu'elle en fait, c'est en faire une religion! (Attention aussi de ne pas idolâtrer les résultats...!) Si nous avons fait ces erreurs, ne les faisons plus! Cela nous fera avancer vers la vraie "religion", à savoir la RELATION avec Dieu! Que ces erreurs soient source d'amélioration! Louons Dieu pour ces erreurs! (Les Écritures ne nous demandent-elles pas de louer Dieu POUR TOUTES choses ?)

Porte ta croix

Image
Porte ta croix (lire de gauche à droite)

Le combat

Nous ne luttons pas contre des hommes, mais contre des esprits (esprit de puissance, esprit du monde, esprit de convoitise, etc.) - lire Éphésiens 6:12 et suivants. Or, notre chair a tendance à se laisser séduire par ces esprits. C'est pourquoi le combat est aussi un combat contre soi-même En effet, tout est accompli, Christ fait toutes choses bien : notre part est simplement de nous approprier cette victoire de Christ, de laisser Christ régner en nous : c'est un combat entre la nostalgie du vieil homme et le nouvel homme. Il s'agit d'un combat spirituel : d'un côté, l'esprit religieux qui veut garder les rênes, laisser l'esprit antichrist régner sur notre territoire intérieur, et de l'autre côté l'esprit de foi, relation à Dieu, qui veut laisser Christ régner en nous. La Bible fourmille d'exemples de combats, dans l'AT comme dans le NT Prenons par exemple Actes 17:5-7 : Les Juifs notre composante religieuse pleins de jalousie la jalousie est

La prière

La prière sert avant tout à nous garder en relation (foi) avec Dieu, à L'obtenir Lui, et non pas en priorité à obtenir des choses terrestres. Dieu sait en effet de quoi nous avons besoin : votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez (Mat 6:8) S'Il demande, dans la Bible, que nous priions sans relâche, ce n'est pas pour Lui forcer la main, mais pour que nous en arrivions au stade où nous lâchons complètement prise : que ce ne soit pas ma volonté mais la tienne qui soit faite (Luc 22:42) C'est également pour rester dans la vigilance de Lui laisser l'initiative de l'action : nous avons tant tendance à vouloir faire de nous-mêmes! La prière sert également à nous garder au niveau des choses essentielles : c'est ce que Jésus nous dit dans le Notre Père. La prière est donc destinée avant tout à nous-mêmes, à notre édification, à notre relation au Père. On retrouve les mêmes éléments de base dans la prière d'intercession, la prièr

Etablir la justice (et non pas se venger)

La justice de Dieu est parfois traduite par vengeance . Or, comme Dieu est amour (1 Jean 4:16), Il ne saurait se venger : en fait, Il établit la justice . Qu'est-ce que la justice ? c'est la conformité à la volonté d'amour de Dieu. Seul Dieu peut décider ce qui est juste et ce qui ne l'est pas, comme Jésus l'a montré à maintes reprises (voir par exemple l'histoire de la femme adultère) La justice doit permettre de protéger les hommes de la mort, du mensonge, de l'esclavage. La justice est donc conservation de la vie, proclamation de la vérité (*), libération de toute dépendance. La justice permet le salut : santé aux 3 niveaux (somatique, psychique et spirituel) La santé (aux 3 niveaux) est aliénée, voire détruite, si l'injustice règne : non respect de la vie, de la Vie non respect des biens d'autrui, au sens large du terme (voir les 10 commandements), par exemple la gamme allant du communisme au libéralisme à outrance, tous deux matérialistes non re

La gloire

La gloire est le fruit de la victoire de la vie sur la mort : en ayant foi on chasse la mort et porte un fruit de Vie. Rendre gloire à Dieu,  c'est reconnaître que Lui a englouti la mort, et qu'Il est La Vie. On rend réellement gloire à Dieu lorsqu'on est à la place que Dieu nous a préparée d'avance, ce qui implique une conversion préalable, suivie d'un cheminement sur le chemin étroit, tout en sachant que le salut est réalisé, Satan vaincu, la victoire remportée (c'est le Royaume!). Il ne peut y avoir de salut s'il n'y a pas gloire, car le salut est Vie, réveil de la mort. Dans la Bible, la couronne est la gloire : nous ne pouvons prétendre régner que si cette victoire sur la mort est mise en oeuvre en nous, par Christ. Le Centre de la Bible est la gloire de Christ : Victoire de la Vie sur la mort. Christ est la gloire de YaHWeH : Il a vaincu la mort! source

Renoncer à l'attachement

Quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple (Luc 14:33) Il ne s'agit pas de renoncer aux possessions matérielles (Actes 5:4), mais à notre attachement à leur égard. Car qui dit attachement dit dépendance, donc peur et souffrance inutiles. Tout ce qu'il a désigne également ce que nous avons à l'intérieur de nous-mêmes, notre monde intérieur : sommes-nous prêts à renoncer à notre vieil homme crucifié (Colossiens 3:8), pour vivre de l'homme nouveau ? (Matthieu 16:24, Marc 8:34, Luc 9:23) L'esprit du monde nous conditionne à nous sentir "heureux" par les possessions matérielles, mais également par la possession de nous-mêmes (lire se réaliser ? ). Or, nous sommes à même, en vivant de l'homme nouveau, de ne faire dépendre notre bonheur, ni des possessions matérielles, ni de nos acquis intérieurs. Ces choses sont des moyens, et non pas des buts en soi. source

Lier et délier

La volonté est une composante de l'âme : c 'est la volonté qui décide si c'est l'âme qui gouverne, ou si c'est l'esprit.  Pour l'âme, décider de laisser l'esprit gouverner, c'est donc accepter de se retirer en tant que chef de l'être entier.  A son tour, notre esprit devra accueillir l'Esprit de Dieu, le Saint, et  Le laisser régner sur notre territoire intérieur (le Royaume) Lier, c'est avant tout (mais pas seulement) refuser à l'Esprit de Dieu la place qui lui revient (et délier d'autres esprits).  On lie l'esprit humain en lui refusant la liberté offerte par Dieu en la personne du Saint-Esprit.  On délie l'esprit humain en l'ouvrant à la vérité libératrice qu'est Christ venant habiter en nous  (et ainsi on lie les esprits méchants) On peut aussi lier par la parole : bénir ou maudire.  Qualifier quelqu'un avec des termes négatifs peut inscrire en son esprit une vision destructrice à son propre égard.  A l'

Mat 6:9-13

Notre Père, celui dans les Cieux : Que ton Nom soit mis à part (1)... Que ton Règne vienne... Que ta Volonté advienne... ...comme en Ciel, aussi sur terre ! (2) Donne-nous, aujourd'hui, notre Pain super-substantiel, (3) Remets-nous nos dettes, comme nous aussi nous l'avons fait pour nos débiteurs, Ne nous laisse pas emporter en épreuve (4), mais délivre-nous du Mauvais. (5) (6) --- (1) au-dessus des autres noms (2) "comme en Ciel, aussi sur terre !" (*) s'applique aux 3 demandes précédentes (*) le Ciel, c'est l'esprit habité de l'Esprit de Dieu - la terre, c'est notre âme (3) "ne vous inquiétez pas de ce que vous mangerez" (cf. Mat 6:25) : ce pain n'est donc pas terrestre (4) les épreuves sont des tests (**) : à peine baptisé, Jésus fut conduit par l'Esprit saint au désert pour y être mis à l'épreuve (cf. Mat 4:1) - et Il ne fut pas emporté, car Lui, La Parole, cita la parole écrite (**) l'épreuve a pour objectif de nous m

Dieu n'est pas mort

Image

L'onction à Béthanie (Jean 12:1-8)

Marie de Béthanie apparaît dans l'Évangile comme une femme extraordinairement intuitive - et sans doute beaucoup de ses amis la jugeaient-ils, à certaines heures, étrange et imprévisible. Les jours de presse à la cuisine, on la trouvait assise aux pieds du Seigneur - et ce jour-là, six jours avant la Pâque, alors que tous fêtaient Lazare revenu de la mort, Marie a été la seule à deviner ce que Jésus avait dans le coeur. Son frère reprenait goût à la vie - mais Jésus, lui, allait goûter la mort. Marie ne faisait pas exprès de réagir autrement que les autres - elle ne cherchait pas à se singulariser. Simplement, c'était une femme qui, en chaque occasion, rejoignait l'essentiel, et posait les gestes que son coeur lui dictait - non pour braver les autres ou leur faire des reproches, mais par une sorte de nécessité intérieure, qui était la force même de son amour. Et ses choix, les choix de son amour, lui attiraient des reproches, qui auraient pu la paralyser. Un jour Marthe lui

L'homme libre et l'esclave

Un homme qui connaissait la Vérité qui rend libre (Jean 8:32) rencontra un roi. Celui-ci lui dit : "demande-moi ce que tu voudras, et je te l'accorderai". "Il ne serait pas honnête de ma part de demander une faveur à l'un de mes esclaves", répondit l'homme. "Comment oses-tu parler avec si peu de respect ?" "J'ai un esclave qui est votre maître" "Qui ?" "La peur..."

À la sueur de ta face tu mangeras ton pain

Gen. 3:19  À la sueur de ta face tu mangeras ton pain, jusqu'à ce que tu retournes à la terre, car c'est d'elle que tu as été pris - car tu es terre et tu retourneras à la terre À la sueur de ta face tu mangeras ton pain Une fois que la décision est prise de décider par soi-même de ce qui est bien et de ce qui est mal ( arbre - ou bois - de la connaissance du bien et du mal ), nous ne sommes plus dans le repos de Dieu : c'est  par nos propres forces , en souffrant spirituellement (sueur de notre face, de notre identité, de notre moi - et enfantement spirituel dans la douleur) que nous aurons à faire fructifier puis à  assimiler la nourriture spirituelle terrestre , qui finalement nous fera retourner d'où nous venons, cadavres  horizontaux  puis terre ( pourriture mélangée de fragments de roc concassés et dispersés ), là où rampe horizontalement le serpent. Au contraire, en dilatant les pores de notre face, et en ouvrant les portes de notre face - narines et bouche -

Se réaliser ?

Une fois convertis, une fois que nous nous sommes tournés vers Dieu, quel est notre but ? La conversion n'est en effet pas un but en soi, nous ne sommes pas "arrivés"... La conversion signifie au contraire un nouveau départ pour nous, en route vers la Jérusalem Céleste! Que faire alors ? devons nous  nous réaliser , comme on entend souvent dire... ? Ne devons-nous pas plutôt  réaliser Christ en nou s  ? Le laisser réaliser Ses plans en nous ? Satan n'est pas satisfait de ce qu'Il est : c'est pourquoi il se veut l'égal de Dieu en nous faisant croire que le mal est aussi fort que le bien, afin de nous faire tomber. Dieu au contraire se révèle comme "je suis ce que je suis" : c'est pourquoi Il s'est abaissé à notre niveau en Christ, pour nous hisser dans Son Royaume. Il ne s'agit donc pas de  se réaliser , mais de  laisser Christ se réaliser en nous : Christ en nous , c'est la porte en nous, porte qui ouvre sur le chemin (Je suis la

Le Royaume

Matthieu 7:21 - Jean 6:29 Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le Royaume des cieux - mais  celui qui fait la volonté de mon Père  qui est dans les cieux,  Son oeuvre , qui est de  croire en Celui qu'Il a envoyé Le Royaume Le Royaume, c'est être en relation avec (foi en) Christ : alors seulement nous pouvons faire la volonté de Dieu, car c'est Christ en nous qui l'accomplit Jean 18:36 - Luc 17:20-21 - 1 Corinthiens 15:24 Mon Royaume  n'est pas de ce monde . Si mon Royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu, afin que je ne fusse pas livré aux Juifs - maintenant  mon Royaume n'est pas d'ici Le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à attirer l'attention - et on ne dira pas : Voici, il est ici - ou : voilà, il est là - car voici : le Royaume de Dieu est  au-dedans  de vous Puis le but, quand il  remet le Royaume à Dieu et Père , quand il a détruit toute principauté, et toute autorité et pouvoir Le

3 Signes que Dieu te parle

Image

La prière qui donne naissance au réveil

Image
Les réveils historiques ont souvent été caractérisés par une prière fervente, la prédication fidèle de la parole de Dieu, la conversion personnelle de nombreuses personnes et un renouveau spirituel au sein du peuple de Dieu qui débouche sur des communautés transformées. La prière qui donne naissance au réveil n'est donc pas notre prière, mais la prière de Dieu pour nous et avec nous – une prière dans laquelle Dieu nous invite à entrer. suite

La motivation profonde des hommes

La motivation profonde des hommes Ce texte a pour but de nous interroger sur nos motivations profondes face à Dieu, et non pas de juger qui que ce soit Que nous soyons agnostiques ou croyants, nous pouvons nous trouver dans une des deux situations ci-dessous Posons-nous la question de l'authenticité de notre motivation profonde face à Dieu : Romains 3:11 il n'y a personne qui ait de l'intelligence, il n'y a personne qui recherche Dieu (cf. aussi psaumes 14 et 53) Certains prétendent chercher Dieu les hommes Te fuient et disent qu'ils ne peuvent Te trouver ils Te tournent le dos et disent qu'ils ne Te voient pas ils se bouchent les oreilles et disent qu'ils ne peuvent T'entendre (Hans Denk) Si tu es agnostique (voire athée), t'es-tu posé la question de savoir si c'est par rapport à la religion ou par rapport à Dieu que tu es agnostique (ou athée) ? Si c'est par rapport à Dieu, t'es-tu posé la question de l'authenticité de tes connaissa

Réjouissez-vous toujours

1 Thess 5:16-18 Réjouissez-vous toujours Priez sans cesse En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard Jean 9:1-3 Comme il passait, il vit un homme aveugle dès sa naissance Ses disciples l'interrogèrent, disant : Rabbi, qui a péché, celui-ci, ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle ? Jésus répondit : Ni celui-ci n'a péché, ni ses parents - mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui Jean 11:4 Jésus, l'ayant entendu, dit : Cette maladie n'est pas à la mort, mais pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle Jac. 1:2 Estimez-le comme une parfaite joie, mes frères, quand vous serez en butte à diverses épreuves Gloire et joie Trop de chrétiens vivent encore comme si leur vieil homme n'était pas crucifié et choisissent les versets qui ne les dérangent pas Ainsi, les versets ci-dessus sont scandaleux à leurs yeux, cars ils ne les accueillent pas avec une intel

Engendrés de nouveau

Béni le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus le Messie, qui, selon sa grande empathie, nous a réengendrés (engendrés de nouveau, d'en haut) à une espérance vivante par le relèvement d'entre les morts de Jésus le Messie (1 Pierre 1:3) Béni soit ? non... béni EST : Dieu est béni, Lui qui sait se mettre à notre place (empathie) Car non seulement cette empathie est d'ordre relationnel, mais Il est descendu sur terre prendre la condition d'homme...! Et non seulement Il a vécu sur terre avec un corps de chair, mais Il a accepté de subir la mort physique Non seulement la mort physique : Il a pris sur Lui notre mort spirituelle Il a non seulement pris sur Lui ces morts, mais Il en est sorti vainqueur! Vainqueur de la mort physique : Il s'est relevé des morts Vainqueur de la mort spirituelle : Il nous a engendrés de nouveau, d'en haut Non pas que nous devions voir qu'Il nous a réengendrés pour y croire, mais que nous croyons qu'Il nous a réengendrés pour le voir

diabolos, ou sumbolos ?

Le dia-bolos (diable), c'est littéralement ce qui divise. Le sum-bolos (symbole), c'est littéralement ce qui rassemble. Le diable pousse les chrétiens à interpréter la Bible littéralement, ce qui crée des divisions en dénominations (certains disent "abominations"), car l'esprit qui en découle est terrestre, charnel/psychique, diabolique (cf. Jac 3:15). Lire la Bible à travers ses symboles, y voir d'abord ce qui se passe en nous, dans notre territoire intérieur, puis ce qui en découle dans la vie de tous les jours, pour chacun, jours qui mis ensemble constituent l'Histoire, voilà qui est du Ciel (et non pas terrestre), spirituel (et non pas charnel/psychique), de Dieu (et non pas diabolique). Notre coeur ne brûle-t-il pas en nous, quand Jésus nous parle et nous ouvre le sens des Écritures ? L'interprétation spirituelle des Ecritures, c'est la vérité qui libère! A vous de choisir: vivre de l'Esprit de Dieu, ou vivre de l'esprit terrestre, cha

Dieu est-Il présent en toutes choses ?

L'un des plus grands obstacles qui empêchent souvent notre vie intérieure d'acquérir une réelle stabilité, est la difficulté que nous avons à voir Dieu en toutes choses. [...] Dieu est-Il en toutes choses et les Ecritures nous garantissent-elles que nous pouvons tout recevoir de Ses mains sans considérer les causes secondaires qui ont pu y contribuer ? [...] Tout l'enseignement de la Bible affirme et sous-entend cela. Aucun moineau ne tombe à terre sans que notre Père ne le veuille. Les cheveux même de notre tête sont comptés. Nous ne devons nous soucier de rien, parce que notre Père céleste prend soin de tout. Nous ne devons pas nous venger, parce que notre Père se charge Lui-même de notre défense. Nous ne devons rien craindre car le Seigneur est à nos côtés. Personne ne peut être contre nous parce qu'Il est pour nous. Nous ne manquerons de rien, car Il est notre Berger. Lorsque nous passons à travers les eaux, nous savons qu'elles ne nous submergeront pas et lorsq

Demeurez en moi

Jean 15:4 Demeurez en moi, et moi en vous Comme le sarment ne peut pas porter de fruit de lui-même, à moins qu'il ne demeure dans le cep, de même vous non plus [vous ne le pouvez pas], à moins que vous ne demeuriez en moi Jean 15:5 Moi, je suis le cep, vous, les sarments Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit - car,  séparés de moi, vous ne pouvez rien faire Demeurez en moi Demeurer en Christ : car nous étions en Lui sur la Croix (salut) et nous avons à demeurer en Lui si nous voulons demeurer dans Son salut -  Lui demeure en nous , par le Saint-Esprit, pour que ce salut porte son fruit (sanctification) Galates 3:3 : Êtes-vous si insensés ? Ayant commencé par l'Esprit, mèneriez-vous maintenant au but par la chair ? Étant sauvés parce qu'étant en Christ sur la croix, allons-nous à présent essayer de marcher par nos propres forces ? La réponse est : NON - c'est Christ en nous qui va être notre force de progression vers la Jérusalem Céles

Cas concrets d'intervention de Dieu dans nos vies

Quelques cas concrets pour nous aider à mieux saisir ce que signifie  Christ vit en moi  : Attaque du dehors P.ex. une chose "négative" se produit, qui chamboule mes plans, mon entourage ou ma santé Solution : Dieu est amour, tout cela est donc aussi pour mon bien! même si au premier abord cela ne semble pas le cas -  Christ en moi  accueillera ces circonstances comme venant de Dieu, comme Joseph l'a fait, comme Job a fini par le faire, comme Paul l'a compris ("ma grâce te suffit")   Attaque du dedans P.ex. le tentateur se présente à moi (par des soucis qui surgissent dans mes pensées, ou la peur d'une situation, de l'avenir, etc.) Solution : envoyer le tentateur (mon ancien propriétaire) s'expliquer avec le Christ, qui est mon nouveau propriétaire (dans le sens où  Il habite en moi )   Attaque mixte P.ex. le comportement d'une personne m'agace, les circonstances me rendent irascible, un trait de ma personnalité me préoccupe Solution : in