Renoncer à l'attachement

Quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple (Luc 14:33)

Il ne s'agit pas de renoncer aux possessions matérielles (Actes 5:4), mais à notre attachement à leur égard.
Car qui dit attachement dit dépendance, donc peur et souffrance inutiles.

Tout ce qu'il a désigne également ce que nous avons à l'intérieur de nous-mêmes, notre monde intérieur : sommes-nous prêts à renoncer à notre vieil homme crucifié (Colossiens 3:8), pour vivre de l'homme nouveau ?
(Matthieu 16:24, Marc 8:34, Luc 9:23)

L'esprit du monde nous conditionne à nous sentir "heureux" par les possessions matérielles, mais également par la possession de nous-mêmes (lire se réaliser ?).
Or, nous sommes à même, en vivant de l'homme nouveau, de ne faire dépendre notre bonheur, ni des possessions matérielles, ni de nos acquis intérieurs.

Ces choses sont des moyens, et non pas des buts en soi.

source

Articles les plus consultés (30 derniers jours)

Soit on réussit, soit on apprend

La prière

NT versus AT : Vis ta Vie nouvelle...!