Etablir la justice (et non pas se venger)

La justice de Dieu est parfois traduite par vengeance.

Or, comme Dieu est amour (1 Jean 4:16), Il ne saurait se venger : en fait, Il établit la justice.

Qu'est-ce que la justice ? c'est la conformité à la volonté d'amour de Dieu.

Seul Dieu peut décider ce qui est juste et ce qui ne l'est pas, comme Jésus l'a montré à maintes reprises (voir par exemple l'histoire de la femme adultère)

La justice doit permettre de protéger les hommes de la mort, du mensonge, de l'esclavage.

La justice est donc conservation de la vie, proclamation de la vérité (*), libération de toute dépendance.

La justice permet le salut : santé aux 3 niveaux (somatique, psychique et spirituel)

La santé (aux 3 niveaux) est aliénée, voire détruite, si l'injustice règne :

  • non respect de la vie, de la Vie
  • non respect des biens d'autrui, au sens large du terme (voir les 10 commandements), par exemple la gamme allant du communisme au libéralisme à outrance, tous deux matérialistes
  • non respect d'autrui ("après moi le déluge"), de l'environnement, des limites à notre liberté (qui s'arrête où commence celle des autres)
  • non respect de la vérité : tout ce qui est pseudo (lire le mensonge)

Comme on le voit, loin de se venger, Dieu recherche la justice, qui est aussi :

  • justesse : être dans la vérité
  • justification : salut aux 3 niveaux
  • liberté des enfants de Dieu
  • vie en plénitude, avec respect des limites


(*) La justice implique, avec la vérité : l'amour - car l'amour sans vérité fait errer, et la vérité sans amour tue


source

Articles les plus consultés (30 derniers jours)

Soit on réussit, soit on apprend

La prière

NT versus AT : Vis ta Vie nouvelle...!