Le semeur

Le semeur - Jésus - jette des graines: certaines tombent sur le bord du chemin, d'autres sur des endroits pierreux ou dans des buissons d'épines, et la semence est perdue - mais lorsqu'elles tombent dans de la bonne terre, elles produisent du fruit.

Le champ, dans la Bible (AT comme NT), est une image pour désigner notre être intérieur (*). Ici, le terrain qui reçoit les graines est donc notre terrain intérieur, notre coeur.

Chaque fois qu'un être humain entend la parole du Royaume sans la comprendre, arrive le Mauvais qui emporte ce qui a été semé dans son coeur: c'est celui qui a reçu la semence sur le bord du chemin.

Celui qui a reçu la semence sur les endroits pierreux, c'est celui qui entend la parole et aussitôt la reçoit avec joie, mais il n'a pas de racine en lui-même - il est, au contraire, l'homme d'un moment - survienne une tribulation ou une persécution à cause de la parole, aussitôt il trébuche.

Celui qui a reçu la semence dans les buissons d'épines, c'est celui qui entend la parole, mais le souci du monde et le mirage de la richesse étouffent cette parole, qui devient stérile.

Et celui qui a reçu la semence sur la bonne terre, c'est celui qui entend la parole et la comprend: il porte du fruit et produit l'un cent, l'autre soixante, l'autre trente.

(*) Etudiez p.ex. dans l'AT toutes les fois où il est question de champ, de terrain, et transposez ceci dans votre terrain intérieur.


Articles les plus consultés (30 derniers jours)

Libéré(e) du monde!

Les 10 commandements

Miracles