Science et religion sont tous deux des systèmes humains

La science n'explique pas la réalité, mais comment l'être humain voit la réalité - c'est pourquoi elle sait se remettre en question lorsque ses observations contredisent ses théories (et c'est comme cela qu'elle avance). Elle est cependant mal à l'aise lorsque les explications de ce qu'elle observe impliquent qu'il y a un dessein intelligent "derrière tout cela" [1].

La religion, quant à elle, est un système que se crée l'être humain pour fuir Dieu, et c'est pourquoi elle se crée des dogmes, qu'elle défend bec et ongles même si ceux-ci se révèlent n'être qu'une interprétation terrestre - pas toujours juste par ailleurs - de choses célestes, donc inaccessibles à la compréhension humaine terrestre et psychique.

C'est pourquoi l'interprétation spirituelle est primordiale.

Et c'est pourquoi le discernement des esprits est incontournable si on veut rester dans la vérité qui libère.

On sait p.ex. que le pourcentage de guérisons "miraculeuses" [2] correspond à celui de l'effet placébo, mais les "leaders" religieux étant des mercenaires (car vivant des dons de ceux qui les suivent [3]), laissent planer le doute, et surtout remplacent la vraie foi par la crédulité [4] (bien entendu il y a de vrais miracles, mais ils sont très rares).

La vraie foi, ce ne sont pas des envolées mystiques et enthousiastes (voire parfois des privations non exigées): elle consiste à penser comme Dieu pense, à vouloir comme Dieu veut - c'est cela, être régénéré d'en haut [5].

L'Écriture révèle la pensée et la volonté de Dieu: dans la mesure où je comprends et crois la parole écrite de Dieu [6], Sa pensée devient la mienne et Sa volonté devient la mienne, selon la mesure de ma foi.


[1] Ou lorsqu'elles donnent raison à la Bible. Les savants du 19ème siècle p.ex. se moquaient du fait que la lumière était créée avant les "luminaires". Or, la théorie du "big bang" montre bien que la lumière a surgi bien avant les étoiles et les galaxies...

[2] Jésus se méfiait d'ailleurs de ceux qui le suivaient pour voir des "miracles"

[3] Le propre de l'esprit religieux est aussi de vouloir gagner ce que Dieu nous donne gratuitement... et les mercenaires en profitent en instrumentalisant la "dîme"...

[4] P.ex. crédulité dans le pouvoir de guérison de "tissus bénis"

[5] Mal traduit par "naître de nouveau"

[6] La parole écrite, c'est la Bible - la Parole (le Logos, le Verbe), c'est Jésus


Articles les plus consultés (30 derniers jours)

La leçon de la fourmi

Les 10 commandements