Entre la maison de Dieu et un amas de ruines

Concernant Genèse 12:8

Sa tente [celle d'Abraham] fut installée entre Béthel et Aï. [...] ces deux noms de lieux sont significatifs.

Béthel veut dire "maison de Dieu", et Aï "amas de ruines".

Il habitait entre les deux: Béthel est à l'ouest, et Aï à l'est.

Souvenez-vous que plus tard dans l'histoire d'Israël, le tabernacle (la tente du témoignage) s'ouvrait à l'est, de sorte que l'homme qui y entrait faisait face à l'ouest.

Là où Abraham habitait, si un homme faisait face à la maison de Dieu, il laissait derrière lui un amas de ruines.

Voilà une leçon pour nous.

Aï nous rappelle que l'ancienne création est sous le jugement.

Le lieu où Abraham demeurait, c'était Béthel, pas Aï (Genèse 13:3).

C'est l'endroit où, à travers lui, la puissance de Dieu sera ressentie dans tout le pays.

Béthel est la maison de Dieu, aussi appelée Église et Corps de Christ, dans les termes du Nouveau Testament.

Des individus ne peuvent amener sur terre l'autorité souveraine du ciel.

Seul le Corps, l'assemblée des croyants, peut le faire.

Mais pour en arriver là, nous devons tourner le dos à cet amas de ruines!

Nous faisons venir le royaume de Dieu sur cette terre seulement quand notre force naturelle est réduite à néant à la croix, et que nous vivons une nouvelle vie en Christ.

C'est là le témoignage de Canaan.

Watchman Nee, Transformé à son image, pp. 37-38 (c'est nous qui mettons des mots en évidence)

Articles les plus consultés (30 derniers jours)

La prière

NT versus AT : Vis ta Vie nouvelle...!

Soit on réussit, soit on apprend