Peut-on critiquer ?


Le tout est de savoir ce que l'on entend par "critiquer".


Si c'est avec compassion (en partageant qu'on est aussi critiquable), par amour, dans le but de corriger ("corriger" non pas dans le sens de "punir", mais dans le sens de "remettre sur le chemin du salut"), alors oui, on peut "critiquer".

Idem s'il s'agit de démêler le vrai du faux, le bon du mauvais, le juste de l’injuste, dans un but constructif.

Le but premier de la critique est de donner un avis "qui amène un changement" (Rousseau, Émile, cité dans le Littré).

On peut aussi critiquer avec humour, comme Jésus le faisait avec les pharisiens ("vous retenez au filtre le moucheron et vous avalez le chameau").

Mais attention au piège des préjugés : la critique doit être objective.

La critique sera cependant mal accueillie si les points positifs ne sont pas relevés : les (vrais) compliments ne sont pas à négliger lorsqu'on désire faire part à quelqu'un d'un point à corriger.

L'important est donc que le message soit prévenant, objectif et constructif, et donné en suivant les conseils de la communication non violente.

 

Articles les plus consultés (30 derniers jours)

Libéré(e) du monde!

Les 10 commandements

Miracles